Entre Elles - Forum pour femmes

"Nous étions les Mulvaney" de Joyce Carol Oates

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

"Nous étions les Mulvaney" de Joyce Carol Oates

Message par Invité le Jeu 29 Jan 2015 - 8:05

Extrait qui me porte à réfléchir:

" Elle était née une vingtaine de kilomètres plus au sud, dans une petite ferme où le travail était incessant et où les saisons ne faisaient que se répéter à l'infini, sans jamais mériter le nom d'"histoire"."

Combien d'entre nous avons une vie "ordinaire" mais combien notre histoire mérite aussi de faire partie de la petite histoire de l'humanité car nous faisons tout ce qu'il faut pour prendre soin des nôtres, de la vie qu'on a reçue et autant que possible améliorer le monde dans lequel nous vivons....

J'aime quand une phrase au détour d'un roman me mène ailleurs comme celle-ci. Et pourtant, elle me ramène dans ma vie.

On n'a pas besoin d'être des vedettes, des héroïnes, des stars.

Chacune nous avons notre histoire et si on y regarde de plus près, nous avons aussi survécu à des épreuves et en sommes sorties plus fortes. C'est aussi cela l'histoire de l'humanité!

Bonne journée.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Nous étions les Mulvaney" de Joyce Carol Oates

Message par Tatie le Jeu 29 Jan 2015 - 14:47


J'ai lu ce roman il y a quelques années. Je ne connaissais pas encore l'auteure mais depuis j'en ai lu plusieurs autres et j'aime son écriture.
Je viens justement de commencer "Mudwoman" et tout de suite je suis dedans. Je sens que ça va me plaire


avatar
Tatie
Dame d'or
Dame d'or

Messages : 898
J'aime : 327
Date d'inscription : 23/10/2014
Age : 72
Localisation : Dans les Alpes françaises

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Nous étions les Mulvaney" de Joyce Carol Oates

Message par Invité le Jeu 29 Jan 2015 - 19:27

J'ai vu souvent son nom lorsque je me cherchais quelque chose à lire. Mais c'est le premier de ses livres que j'ai le plaisir de lire.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Nous étions les Mulvaney" de Joyce Carol Oates

Message par Nat26 le Jeu 29 Jan 2015 - 23:40

j'ai lu ce roman et j'ai beaucoup aimé (je suis restée surprise de la réaction de la famille) je n'en dis pas plus :lol:
avatar
Nat26
Dame d'argent
Dame d'argent

Messages : 317
J'aime : 116
Date d'inscription : 25/10/2014
Age : 55
Localisation : Lanaudière

Revenir en haut Aller en bas

Eric Reinhardt: l'amour et les forêts"

Message par gab le Ven 30 Jan 2015 - 2:19

Roman paru en juin 2014. Il faisait partie de la rentree litteraire de septembre.
C'est bien bien fait. L'auteur se pose en narrateur, et, au fil du récit installe le lecteur à sa place , devant Benedicte Ombredanne, à une table de cafe, voyeur et auditeur de son héroïne, pour qu'il se laisse embarquer, avec lui, dans la genèse d'une destruction inexorable. J' y ai trouvé bien des histoires réelles de nous unes et nous autres, pleurées dans l'ancien forum.
L'auteur, Eric reçoit un courrier de lectrice qui lui fait rencontrer Benedicte Ombredanne, cultivée, fine, il la rencontre deux fois, dans un café et, petit à petit elle l'embarque dans son histoire dont on ne peut pas décrocher, jusqu'à la fin.
Ayant décidé, deux ans plus tot de s'offrir une belle journée de rébellion, face à un mari manipulateur, pervers, celui-ci la persécute pointilleusement, jusque danw ses moindres retranchements. C'est aussi sa façon à elle, de se préserver quelque chose de beau, dans son imaginaire. A la fin, le lecteur est atterré d'avoir été porté spectateur non innocent de son inexorable agonie. Mais il faut aller jusqu'au chapitre dernier de dernier pour avoir un sourire de soulagement, de quelque chose dont l'auteur nous avait tenu ignorant jusqu'au bout et dont il nous gratifie post mortem.
L'amour. Les forêts qui emprisonnaient inextricablement Benedicte Ombredanne et puis les forêts merveilleuses qu'elle a découvertes main dans la main, avec un vocabulaire enchanté, main dans la main de son amant. Vrai ou imaginaire, mais c'est cette vie qu'elle demande à l'écrivain de faire vivre par sa plume.

Ce roman a vraiment été une révélation tant sur le plan littérqire que par les évocations du sujet.


Dernière édition par gab le Ven 30 Jan 2015 - 3:46, édité 1 fois
avatar
gab
Dame de platine
Dame de platine

Messages : 4944
J'aime : 1171
Date d'inscription : 23/10/2014
Localisation : france

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Nous étions les Mulvaney" de Joyce Carol Oates

Message par gab le Ven 30 Jan 2015 - 3:42

Est ce que queelqun peut me déplacer ceci en nouveau post, dans la lecture, pardon Feedakie,, je n'ai pas vu que je rédigeais précisément dans ton sujet.
En ce moment ça rame tellement, mais on est entrain de nous mettre le très haut débit.
avatar
gab
Dame de platine
Dame de platine

Messages : 4944
J'aime : 1171
Date d'inscription : 23/10/2014
Localisation : france

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Nous étions les Mulvaney" de Joyce Carol Oates

Message par Invité le Ven 30 Jan 2015 - 6:50

C'est aps bien grave Gab.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Nous étions les Mulvaney" de Joyce Carol Oates

Message par gab le Sam 31 Jan 2015 - 2:48

Merci. Je l'ai mis dans un sujet distinct mais je ne sais pas s'il faut enlever celui-ci, ce qui rendrait nos propos sans sens.
avatar
gab
Dame de platine
Dame de platine

Messages : 4944
J'aime : 1171
Date d'inscription : 23/10/2014
Localisation : france

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Nous étions les Mulvaney" de Joyce Carol Oates

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum